A propos

Chercheurs et chercheuses éveillé(e)s

Vous aimez rire…ça tombe bien, moi aussi!!

Le rire est un excellent catalyseur d’ouverture de conscience car en dédramatisant, il détend. Ainsi l’esprit est plus léger et peut recevoir une nouvelle semence.
Alors rions ensemble.
Et avançons ensemble…

"Comprenez que le mode d'emploi de la vie c'est d'aimer son prochain comme soi-même, c'est-à-dire le servir avant moi tant qu'il est moins heureux que moi. "
Abbé Pierre

La colère

Chercheurs et chercheuses éveillé(e)s

Vous vous mettez en colère? ça tombe bien, moi aussi!!

Prenons conscience que lorsque nous sommes dans une démarche de recherche du bonheur, la colère est
plutôt mal venue! Que de douleurs tournent autour de cette émotion !
Alors, que faut -il en faire ?
Tout d’abord, nous allons en mesurer son importance.

1  Avez vous déjà entendu parler de la colère des dieux ?
Oui, bien sûr. Et les êtres humains la craignent beaucoup. Tellement même qu’ils font des sacrifices pour
calmer leur fureur.
Et avez-vous entendu parler de la joie des dieux ?
Peu en réalité, voire pas du tout.
Et avez-vous entendu parler de la peur des dieux.
Alors là, sûrement pas !
La colère serait-elle la seule émotion que nous partagerions avec le monde des dieux ?
Alors ce fait présuppose de l’importance de cette émotion.

2  La colère est l’une des 6 émotions de base.
C’est-à-dire qu’elle est engrammée dans nos gènes. Et elle est aussi la seule de ces 6 émotions à être un pêcher capital.

3  Selon la médecine traditionnelle chinoise, la colère est l’énergie émotionnelle du printemps.

Or vous le
savez le printemps est la saison du renouveau de la nature, de son réveil.

Pourrait-on, par analogie, parler de la colère comme d’une émotion de réveil? Mais alors que réveille-t-elle ?

Toujours selon les principes de la médecine chinoise, l’organe du printemps est le foie, une usine
biochimique de traitement et de transformation moléculaire.
Selon  la kinésiologie, cette capacité de transformation s’adresse également aux émotions.

4  Pourrait-on, par analogie, parler de la colère comme d’une émotion de transformation?

Que pourrait-elle transformer ?
Voici ce que je peux vous en dire ici

Je vous laisse le soin d’en découvrir davantage dans mon livre « Bienheureuse colère » paru aux éditions
du Souffle d’or.
Séminaire : Vivre sa colère avec conscience et s’éveiller au pardon.

Acheter mon livre 

Il est nécessaire de comprendre la réalité avant de pouvoir l’accepter et seule l’acceptation de la réalité peut permettre la guérison.

Albus Dembledore

Lun-Ven: 9.00 - 18.00Samedi: 9.00 - 12.00

Abonnez-vous à la newsletter &
pour recevoir toutes les actualités


© 2021. Valérie Dupont - Réalisé par iMweb.fr